Conseil et Contentieux

Corporate

Toutes les actualités d'Altij


Actualités du Brexit : les conséquences data de la loi de sortie de l'Union européenne

Avec l'adoption par le Royaume-Uni de sa loi de sortie de l'Union européenne, les difficultés...

Auteur :Nicholas Cullen, Avocat au barreau de Toulouse - Pôle Data


Vidéo de Me Charruyer au Sénat sur le RGPD

Voir sur Youtube : https://youtu.be/jUnp53EPbQM 




Locataires des centres commerciaux, ne vous laissez pas plumer.

Date de fraicheur : 26.09.2017

Il arrive que les baux dans les centres commerciaux contiennent une clause imposant aux preneurs pendant toute la durée du bail d’adhérer à une association ayant pour objet de gérer, défendre les intérêts des commerçants et mener des actions commerciales. Naturellement, cette adhésion génère pour le locataire un coût supplémentaire sans avoir nécessairement les services escomptés.

Dans un arrêt du 24 mai 2017, la Cour d’Appel de Paris rappelle la nullité d’une telle clause en ce qu’elle contrevient aux dispositions de l’article 11 de la convention européenne des droits de l’homme et de l'article 4 de la loi du 1er juillet 1901 (CA Paris, pôle 5, ch. 3, 24 mai 2017, n° 15/15282 : JurisData n° 2017-010569).

En effet, en vertu de la liberté d’association, aucune clause ne peut obliger un locataire à maintenir une adhésion à une association pendant toute la durée du bail.

La position de la Cour d’Appel de Paris est conforme à la jurisprudence de la Cour de Cassation constante en la matière depuis un arrêt rendu en assemblée plénière rendu 09 février 2001 n°468 P, Palazzo c/ Association du club des sports de Rimberlieu ; RJDA 5/01 N°599).

L’annulation de la clause a pour effet d’entrainer des restitutions réciproques, le bailleur devant rembourser les cotisations perçues par l’association et le preneur devant restituer la valeur des services dont il a bénéficié et qui au regard de l’état de la plupart de nos centres commerciaux de province se résume à peu.

Notre équipe se tient à votre disposition pour effectuer un audit de vos baux et vous proposer des solutions pour revoir à la baisse vos charges financières.


A consulter :
------------------------------

Auteur : Me Frédéric Dagras - Avocat Toulouse
Baux commerciaux & professionnels - Droit des affaires et de l'Entreprise

X En poursuivant votre navigation sur le présent site Internet, vous acceptez expressément l’utilisation de traceurs (cookies) strictement nécessaires afin de permettre et faciliter votre navigation sur le présent site Internet, notamment en mémorisant vos préférences de navigation définies au cours de votre session, de fournir les services que vous demandez expressément et de réaliser des statistiques anonymes de visites..
Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs (cookies), veuillez consultez les Conditions générales d’utilisation du Site Internet.